Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 12:29

Le chemin initiatique de Marie et Samuel

C’est un bien étrange équipage qui apparaît aux détours des Caves Byrrh à Thuir… Un âne bâté, deux jeunes. Ils font halte un instant en cœur de ville… avant de partir pour les Fenouillèdes. Marginaux, ces jeunes ? Que nenni ! Voyons un peu…

Floc, brave baudet du Lot de son état, a quelques années de bât à son actif. Marie, 23 ans. Samuel, 25 ans. Voilà pour le cliché de famille ! Ils ont quitté confort et habitudes pour marcher sur les chemins. Mais pourquoi faire ? Leur projet est de créer une ferme bio, artisanale et d’arts. Ils sont partis en Juin 2007 de Bergerac en Dordogne via Lodève puis Estagel pour les vendanges et l’hiver à Amélie les Bains. Un bon moyen de voyager à peu de frais, tout en s’imprégnant de la culture des endroits. «Notre idée c’est de voir du pays et de rencontrer des gens. Nous voulons nous installer, mais nous ne savons pas encore où.» Révèle la souriante Marie. Doux rêveurs ? Originaux Marie et Samuel ? De père Français et de mère Allemande, Samuel possède un Bac socio économique. Marie, de Bergerac a un Bac agricole en poche. «Après le Bac, plus grand chose à apprendre. Nous voulions pratiquer et découvrir le métier de paysan. Nous cheminons donc de fermes en fermes. Dans chaque ferme nous travaillons et en échange nous sommes logés, nourris. « Précise la jeune fille.

Chemin faisant, pas à pas, tous deux mûrissent, les expériences s’accumulent, le projet se précise... Les pieds sur terre, lucides, de concert ils s’exclament : «Nous sommes à l’école de la vie. Aucune université, ni aucune école, ne pourrait proposer ce que nous sommes entrain d’apprendre. Tous les jours nous apprenons ! » Sur le périple, les rencontres se succèdent, autant d’occasions d’ouverture aux autres. Nombreux les interpellent : »Qu’est-ce que j’aurais aimé faire comme vous ! » Lancent-ils fréquemment les yeux brillants. Loin des sentiers balisés, ces petits enfants de la génération soixante-huitarde sont animés par un désir fort de réussir leur vie, de lui donner un sens profond. Être plus qu’avoir, voilà leur credo… C’est ainsi que Samuel ironise : «C’est comme ça que nous voulons vivre !  La ville ça ne nous convient pas. Le bureau, la routine, non merci…» Durant 4 ou 5 ans, par étapes de 15 km par jour, ils parcourront la vallée du Rhône, l’Alsace, puis l’Allemagne, les Pays Bas, puis retour en France pour la Bretagne. «Dans la vie quand on désire fort quelque chose ça advient très souvent.» Souligne, Marie résolument optimiste. Quelle belle histoire ! Quelle leçon d’humilité et de courage ! Bon vent à Floc, Marie et Samuel… Que ce chemin initiatique vous mène vers un heureux destin.

Jean-Luc Modat Tous droits réservés Mai 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Luc MODAT - dans SOCIETE
commenter cet article

commentaires

Jonathan Balsamo 31/07/2008 09:31

C'est bien de voir un couple de jeunes croquer la vie à pleine dent , loin de toutes les conneries de la vie

:0010::0011::0004:Danielle 22/06/2008 23:17

Bonsoir !un ptit coucou du dimanche !Je vous souhaite bonne semaine et bonne soirée ! bisous !Je vous laisse un autre blog si ça vous dit - MERCI !!http://les-inoubliables.over-blog.net/!

Raquel 04/06/2008 22:04

Je suis vraiement émue en lisant cet article!Je connais ces jeunes et je suis toujours curieuse en savoir ce qu'ils apprennent. Cet article décrit un peu de leur vie. Une vie bien differente de la mienne. Bravo pour le journaliste qui a bien efectué ce que Samuel et Marie vivent.Bonne chance pour votre projet et à la prochaine!

Patrick LASSORT 01/06/2008 18:41

Bravo pour le journaliste ! et bravo à ces jeunes courageux!Quand on voit le prix du petrole, on peut penser que l'avenir appartient peut-être a des jeunes qui veulent cultiver la terre de façon ecologique. En tout cas, eux n'auront pas a rougir de ce qui arrive a notre plonète bleu, seule ile de vie au milieu d'un immense desert interplanetaire. Reveillez vous! et que ceux qui peuvent aider ces jeunes a trouver une terre ou developper leur talents le facent.