Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 21:51

PETITS GESTES, POUR UN GRAND PAS…Eglise-orthodoxe--Photo-JLM-7447-.jpg

8 bénévoles de l’association caritative Thuir Solidarité ont effectué, sur leurs deniers, une importante mission humanitaire en Ukraine. 3 jours de route, 3 000 km, le bus chargé jusqu’à la gueule de Thuir solidarité arrive à destination. Pourquoi pareille expédition si loin ? Eh bien voilà…Poup--e-traditionnelles-ukrainiennes--Photo-JLM-7447-.jpg
Rivne 250 000 hts, située du nord-ouest de l'Ukraine à 100 km de Tchernobyl. De sinistre mémoire ce tragique 26 avril 1986 nous ramène au terrible nuage radioactif. «Rivne est une zone très touchée par l'accident nucléaire de Tchernobyl. La population est malade, anémiée. » Rappelle Renée Olive l’infatigable Présidente de Thuir Solidarité.  Le Cesium 137 radioactif, pathogène est toujours présent dans les sols et la végétation. Il continuera pour 30 ans à contaminer la population par le biais des produits alimentaires. 
Les-petits-boulots-des-personnes-ag--es--Photo-JLM-7447-.jpg
«Ses effets ? Malformations à la naissance,
cancers de la thyroïde, du foie, des lèvres, de la bouche… leucémies, retards mentaux ou pathologies inconnues. » Enumère pathétique, Renée Olive. Thuir Solidarité concentre depuis plusieurs années ses efforts auprès des personnes âgées laissées-pour-compte et des orphelinats «oubliés» de Rivné. Là, sont hébergés des enfants abandonnés par pauvreté ou des orphelins de parents qui ont intervenus pour maîtriser le sinistre de la centrale nucléaire. «Nous avons remis 161 cartons de chaussures, vêtements, jouets, cannes médicales, fauteuils roulants, collectés à Thuir et au pays catalan à l’association d’administration sociale de Rivné… Tout cela sera distribué à Noël aux orphelins et aux vieux nécessiteux. » Indique la Présidente. «Certes, depuis notre dernière venue, Rivné s’est métamorphosée, mais la population reste enlisée dans la pauvreté. Nombreux «buildings», grandes surfaces, toutes ces réalisations, m’a-t-on susurré, sont l’œuvre de la mafia qui investi !» Lance-t-elle fataliste. 
Un-jeune-admiratif-devant-les-colis--Photo-JLM-7447-.jpg
Puis elle dénonce : «Sans faire de comparaison avec la situation française actuelle, quand les nantis s’enrichissent, les pauvres se paupérisent...  En Ukraine, l’inflation est terrible. Les prix des produits alimentaires de base ont été multipliés par 2 en 4 ans.
Ils sont très pauvres mais dignes, ils ont les cœurs sont gros ça ! » S’exclame admirative Renée Olive. Nicole, Jean-Jacques, Henri, Jean René, Anne Marie, Jeanne, l’équipe de généreux bénévoles est déjà prête pour une nouvelle action humanitaire. Si vous voulez aider Thuir-Solidarité, n’hésitez pas à contacter Tél. 04.68.53.55.67 ou 04.68.53.11.65

Thuir Solidarité organise le Samedi 17 Novembre à la salle Jeantet Violet une soirée Ukrainienne avec repas typique, musique et animations au profit de l’action Ukraine. Réservez dés le 10 Octobre.

Repost 0
Published by Jean-Luc MODAT - dans HUMANITAIRE
commenter cet article
24 février 2007 6 24 /02 /février /2007 08:30

«Tissons la Création» :

Le grand coup de Cœur de Monique !

Quelle singulière histoire que celle de Monique Desplas ! Responsable de la boutique «senior» à l’association Carit-Stock ! Elle et une équipe de bénévoles animent dans les Maisons de Retraite, de remarquables défilés de mode devant des résidents ravis. Derrière ces remarquables défilés, que se trame-t-il en coulisses ?

Accidentée de la vie

La quarantaine battante, Monique Desplas est rayonnante. Mais qui pourrait imaginer, à cet instant, son fabuleux destin ? Nul n’est à l’abri ni de la déchéance sociale, ni de la descente inexorable vers la pauvreté ! «Je suis une accidentée de la vie. Quand la maladie terrasse mon mari, je me retrouve sans ressources, sans emploi, avec quatre enfants à charge, tout s’effondre autour de moi. » Se remémore-t-elle, l’émotion à fleur des mots. «Ensevelie sous ennuis financiers, endettement, huissiers… je désespère, je me laisse couler, je touche le fonds !» C’est alors qu’elle s’adresse à une association caritative. Quand Monique pousse la porte du Secours catholique, Hélène, la permanente, l’oriente illico vers l’association Carit-Stock. Là elle pourra, s’y remeubler, s’y vêtir, s’y nourrir…respirer enfin ! «Alors que je recherche désespérément un emploi, le miracle se produit ! Je reçois de l’ANPE une proposition de travail à Carit-Stock ! Là, j’entrevois la possibilité de rendre ce que l’on m’a donné.» S’exclame la généreuse Monique. «Si je témoigne aujourd’hui, c’est pour encourager à redémarrer dans la vie, tous ceux qui sont dans la panade. Ne baissez jamais les bras ! » Evoque-t-elle avec cette incroyable force des gens de conviction.

De l’association Carit-Stock à «Tissons la création» !

Toute l’année, l'association reçoit des dons de vêtements en plus ou moins bon état. Les meilleurs sont distribués aux plus démunis gratis ou à mini prix. Mais hélas, un énorme volume de fripes abîmées part aux déchets. C’est alors, que Monique Desplas, couturière et artiste de formation, a l’idée lumineuse de les recycler. « Je ne dis pas que nous allons changer le Monde, mais nous tâchons de réconforter les plus faibles les plus démunis !" Déclare Monique Desplas. Et c’est parti ! 280 bénévoles participent au démontage de ces fripes. Ils prélèvent boutons par-ci, fermetures éclair par-là, épaulettes de veste ou tissus. Tout est recyclé. «Tissons la création» c’est cet étonnant concept qui permet de créer des vêtements à partir de ces éléments récupérés, des modèles uniques. Génial, non ?

Défilés de Mode à la Maisons de retraite Simon Violet à THUIR.

Grâce à son autre concept, Senior Mobile, Carit-stock présente désormais dans les maisons de retraites, ses créations aux aînés, sur leur lieu de vie. Le Président Pierre Roy et ses bénévoles ont constaté, que les résidents vivant en maison de retraite ne pouvaient bénéficier des services de l’association. «Une fois que leur pension leur a été versée et qu'elles ont payé leur hébergement, souvent il ne leur reste pas grand-chose. Et puis beaucoup ne peuvent plus se déplacer. Nous avons donc décidé d'apporter les vêtements directement dans les résidences » précise M. Roy.

Au-delà de l'aspect pratique, se vêtir avec de belles choses pour de modiques sommes, cette action permet aussi aux personnes âgées de garder un contact véritable avec la société. Mais quel beau cadeau pour tous ces humanistes que d’obtenir en retour, la joie dans le regard des aînés parfois accompagnée d’un tendre sourire esquissé !

Boutiques solidaires Carit-Stock 13/17 rue des Romarins 66000 Perpignan 04 68 85 24 29

Reportage Jean-Luc Modat

Repost 0
Published by Jean-Luc Modat - dans HUMANITAIRE
commenter cet article