Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 16:38

undefined LA TENSION MONTE !

Devant plus de 200 personnes, à l’initiative du collectif «Non à la THT» les opposants au projet de ligne à très haute tension (THT) entre la France et l'Espagne, tenait réunion publique pour remobiliser ce Mercredi 30 Janvier à 20h30 à la MJC de Thuir.

 Laurent-Belmas--Ren--Olive--Jean-Claude-Peralba-et-Jean-Jacques-Planes--Photo-JLM-7447-.jpg

Laurent Belmas René Olive, Jean Claude Peralba et Jean Jacques Planes  

Le Collectif a programmé une série de réunions dans les villages pouvant être actuellement menacés par l’implantation de la THT, pour sensibiliser et accroître la mobilisation des populations. In fine le Collectif désire créer de nouvelles sections dans ces communes.
Tour à tour, à la tribune, René Olive, Jean Claude Peralba président du Sydeco THT 66, Laurent Belmas et Jean Jacques Planes  respectivement Président et vice Président du Collectif «Non à la THT», ont administré une piqûre de rappel à l’assistance. Chacun de ces intervenants a signifié ses inquiétudes quant aux brouillages intentionnels avérés…. Sommet Franco-espagnol du 10 janvier, rencontres avec l’émissaire européen M Monti le 16 et avec Jean-Louis Borloo le 18 janvier. 

Les questions ont fusé : Que signifient ces relances de projet THT ? Ne s'agirait-il pas d'une volonté de passage en force ? Le principe de décision sans grande concertation de concrétiser d'ici fin juin le projet d'interconnexion à très haute tension entre la France et l’Espagne, via le Perthus, est "inquiétant voire inacceptable". Selon Jean-Claude Peralba. C’est sans nul doute sous-estimer la détermination et la mobilisation de la population ! Face à ces atermoiements, Simone Balent Casals de Montferrer membre de la cellule de crise anti-THT précise : «Nous attendons une réponse rapide à la lettre adressée à Jean-Louis Boorlo dans laquelle nous réclamons une entrevue très rapide pour remettre à plat le dossier. Nous demandons expressément la justification de cette ligne hors contexte commercial. » 
Simone-Balent-Casals--Photo-JLM-7447-.jpg
Simone Balent Casals
Simone Balent Casals évoque aussi l'impact des champs électromagnétiques d’extrêmes basses fréquences sur la santé humaine, classés comme cancérigènes possible par l’Organisation Mondiale de la Santé «Des études épidémiologiques occultées par la France et menées par Gérald Draper, directeur de Recherche à l’université d’Oxford montrent une corrélation entre proximité de lignes THT même enfouillies et un surcroît de risque de leucémie chez l'enfant, de cancer du sein chez des femmes…» Précise-t-elle. C’est alors que Simone s’indigne : «Bien sûr qu’une THT aurait un impact désastreux sur l’environnement, sur l’économie, sur le tourisme, sur notre qualité de vie ! Je précise qu’à ce jour aucune Mairie n’a jamais reçu aucun document officiel de tracé. Aujourd’hui, tous les élus du Département sont encore contre la THT ! » 
L-ube-des-parties-de-l-assistance--Photo-JLM-7447-.jpgPourquoi un tel désintérêt  de la part des jeunes pour leur petit pays ?
A noter qu’u
ne grande manifestation est programmée avant le 1er Mars à Perpignan ! Enfin, la prochaine réunion d’information du Collectif «Non à la THT» aura lieu à Baho Lundi 4 février à 20h30.   

Jean-Luc Modat

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Luc MODAT - dans ECONOMIE
commenter cet article

commentaires