Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 08:45

DANS LES COULISSES DU RUGBY DES VILLAGES…

A l’orée de son centenaire, l’UST reléguée en honneur voilà 2 ans aujourd’hui en Fédérale 2 où elle compte bien s’y établir. Un matin d’avant match, rencontre avec cet esprit du rugby des villages et son jeune co-président Sébastien Cazenove.  


Dimanche 10h, les joueurs affluent au Club House du Stade Eugène Ribère. C’est la reprise de Championnat pour les équipiers seniors de l’UST. Même si chacun feint une certaine décontraction, autour du sempiternel café, la tension est palpable. Les deux entraîneurs, Gérard Majoral et Louis Clotet ont le masque. 
undefined
Cette rencontre avec l’équipe de Balma doit être absolument gagnée pour espérer le maintient en Fédérale 2. Puis, les joueurs se retrouvent sur le terrain autour des entraîneurs et de Nicolas Bruzy. En chef de meute, Nicolas harangue ses équipiers, les exhorte au sérieux, à l’abnégation. La préparation psychologique a bien débuté ! Quelques répétitions de combinaisons et de lancements de jeux plus tard, le groupe se réunit autour de l’incontournable repas dit «joker» concocté par les inestimables bénévoles. 
undefined
Là, la tension est montée d’un cran…. Un bémol est mis au ton des conversations, presque chuchotées. Les estomacs se nouent sous les effets du tract, de la crainte. L’envie de jouer et de se sublimer prend, là, aux tripes…
undefined
Seuls les joueurs conservent ces moments d’intenses émotions d’avant match si particuliers au rugby ! Le rugby n’est-il pas un sport de combat contre l’adversaire mais surtout contre soi, ses faiblesses, ses excès ?    


Le rugby des villages...

undefined
Qu’est-ce qui anime ce rugby des villages ? Sébastien Cazenove, le jeune co-Président du Club évoque : «L’écart est immense entre le rugby professionnel et le rugby amateur, dans la préparation, l’investissement des joueurs, au niveau des valeurs humaines du groupe, de la cohésion d’un groupe… Dans un Monde affecté par l’individualisme, nous conservons la mentalité du rugby d’avant animée par la passion du jeu, l’amitié et la solidarité.» Cette équipe de l’UST a une âme ! Ici, pas de mercenaires ! Même si aujourd’hui elle n’est plus composée de joueurs de Thuir, l’équipe s’articule autour de joueurs fidèles au Club depuis 6 ans. Sa particularité, c’est la cooptation. Ce sont les joueurs qui se chargent du recrutement ! Il en résulte une bande de copains heureux de vivre ensemble leur passion ! «Nous avons l’un des budgets les plus modestes de la Fédérale 2. Ce n’est pas l’appât du gain qui attire les joueurs ! Mais le charisme de Gérard Majoral et Louis Clotet et la présence de joueurs de renom comme Nicolas Bruzy ou Laurent Pous…» S’exclame le Président. «Notre une filière éducative est encore déficiente. Elle ne nous permet pas d’alimenter pour l’instant nos équipes seniors. Mais nous possédons une école de rugby forte de 150 gamins, de bonnes équipes de Cadet et Juniors. Nous faisons confiance à nos jeunes…Il y a de l’avenir pour le rugby des villages ! » Espère Sébastien Cazenove. L’après-midi, alors que les réservistes ont brillamment remporté leur rencontre, que la victoire fut incertaine pour les équipiers premiers !  Mais c’est bon pour le moral…
undefined

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Luc MODAT - dans SPORTS
commenter cet article

commentaires

Moa 02/02/2008 17:47

Hello Jena-Luc  ;-)Le sport tel qu'il aurait dû rester.Une narration comme on aimerait en lire souvent.Bon wk à toâ, à bientôt.Amicalement...