Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 19:24
Une belle leçon pour le développement durable.

Les 24 élèves de l’école Jean Jaurés de CE1b la classe de Christine Carbonell ont présenté dernièrement à leurs parents, leur beau spectacle de fin d’année à la MJC.

affiche--Photo-JLM-7447-.jpg 

Dans le cadre d’un projet « Action culture », Marie Lanchas Cruces comédienne professionnelle de la troupe du théâtre du Gecko est intervenue auprès des élèves de la classe de Christine Carbonell.  A partir du livre de « Jocelyne la vache à lait » de Richard Marnier aux éditions Seuil Jeunesse une pièce de théâtre en a été tirée. De Mars à juin, les potaches ont travaillé le livre, plus justement, ils ont appris en s’amusant. «Mes élèves ont vécu une expérience riche. La réalisation de ce projet a formidablement soudé ce groupe. Peu à peu, certains ont dévoilé des facettes cachées de leur personnalité. Certains ont révélé de bonnes dispositions à l’expression théâtrale. » S’exclame Christine Carbonell. Marie Lanchas Cruces de surenchérir : «C’est une belle aventure qui a enthousiasmé les enfants !  Mise en scène, travail littéraire, adaptation, dialogue et création de personnages… Ils ont ainsi appréhendé l’exploitation du corps, de la voix, de l’espace sur scène. »
Des-talents-naissants--Photo-JLM-7447-.jpg 
Il est 18h, est les apprentis comédiens transpirent de trac, pour la première. Les parents n’ont d’yeux que pour leurs chérubins. Soudain, le spectacle débute. C’est une fable moderne vachement drôle et fraîche ! Petit clin d’œil sur les méfaits de la société de consommation, pied de nez à la cupidité, hymne au respect de la nature… Dans les prés, Jocelyne, vache à lait, mène une paisible vie de vache à. lait 
Les-hommes-d-affaires-press--s--Photo-JLM-7447-.jpg
Quand des
industriels découvrent la formule qui permet de produire des jus de fruits et toutes sortes de breuvages à des vaches, rien ne va plus !
 P’tit Raymond, le fermier reçoit cette proposition des industriels pour transformer Jocelyne la vache en vache à tout traire. Elle fera désormais, sur commande, du vin, du chocolat chaud ou du sirop de grenadine. Jusqu’à ce que tout se dérègle et que ne sorte plus de la pauvre Jocelyne que du jus de chaussette à la place du bon lait frais. Mine de rien, l’aventure de Jocelyne est à méditer ! Comment ne pas réfléchir à l’industrie agroalimentaire, à l’ambition démesurée, aux risques associés à une surexploitation des animaux et de la nature ? Les enfants ont gratifié l’assistance d’un spectacle de belle qualité, ponctué d’un tonnerre d’applaudissements. Quel triomphe ! Les belles histoires finissent toujours bien ! Alors ces gentils enfants ont offert de beaux cadeaux à Christine Carbonell, émue par tant d’attentions.

Jean-Luc Modat

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Luc MODAT - dans EDUCATION
commenter cet article

commentaires

de Marliave 05/12/2008 18:44

Bonsoir, je met à jour un livre sur les "Fêtes des Pyrénées" et j'admire vos photos de Géants...M'en passeriez vous une ???? OU deux ???Excusez cette demande aussi directe.