Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 08:52

CONFERENCE SUR LA CRISE DE LA VITICULTURE

 

Jeudi 24 Mai à 18h, à l’Espace Culturel Lambert Violet, l’Office Municipal de la Culture, propose une conférence sur la crise de la viticulture. Thuir, capitale des Aspres, à vocation viticole est touchée de plein fouet par cette crise. Nombres de vignes sont aujourd’hui arrachées…

Remy-PECH--Photo-Jean-Luc-Modat-7447-.jpgCette conférence organisée sous l’égide de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques de la Section des Pyrénées Orientales est intitulée : «Mémoire et actualité de la révolte des vignerons du Midi 1907-2007 ». Elle sera animée par un authentique personnage à la faconde méridionale : Rémy Pech ! Ce professeur d’histoire contemporaine, ancien président de l’Université du Mirail de Toulouse, est spécialiste de la viticulture languedocienne et des événements de 1907 est co-auteur avec Jules Maurin de l’ouvrage : «1907 – Les mutins de la République «.  

 

Au début du siècle dernier, la crise viticole a provoqué en Languedoc-Roussillon des manifestations de masse d’une ampleur jamais inégalée, à l’appel d’un paysan charismatique, Marcelin Albert. Mars-juin 1907 : la révolte gronde dans le Midi viticole, de Perpignan à Nîmes. Des comités de défense viticole se forment, des leaders surgissent. Les villes accueillent des centaines de milliers de manifestants, des émeutes éclatent, on compte des morts, des maires démissionnent. L’armée est appelée à la rescousse pour rétablir l’ordre. La région est pourtant pleinement républicaine, mais elle est poussée au désespoir par la mévente du vin. Des catalans comme le commandant Vilarem et le caporal Fondecave ont joué un rôle éminent dans la mutinerie du «17ème d’infanterie» de Béziers, (les conscrits viennent du cru). C’est l’apogée d’une crise. La France retient son souffle. La sanction tombe : les mutins sont envoyés à Gafsa, en Tunisie, et Clemenceau rétablit le calme. Mais la révolte du Midi et la mutinerie du 17e régiment sont entrées à jamais dans la mémoire collective.


Les vignerons catalans ont été particulièrement combatifs ! Grève de l’impôt par la commune de Baixas, immense manifestation du 19 mai à Perpignan, incendie de la Préfecture le 20 juin. La crise est dénouée par le président du Conseil Clemenceau… Au prix d’une répression sanglante, de quelques ruses et de deux lois qui fondent la protection de la viticulture française. Elle est aujourd’hui à nouveau confrontée à une crise d’un nouveau type : la mondialisation.

Le souvenir de cette année 1907 est encore très vivace dans les mémoires. Il est aujourd’hui l’objet de commémorations et de publications auxquelles Rémy PECH, historien et enfant du vignoble, prend toute sa part. Il présentera, en s’appuyant sur des documents inédits, une évocation de cette épopée et son analyse sur la crise viticole actuelle. Remy Pech présentera et dédicacera après la conférence son livre « 1907 : Les mutins de la République », Editions Privat, un ouvrage qui aborde l’événement sous l’angle le plus neuf.

 

Entrée libre Renseignements : 04 68 84 67 87 www.thuir.com

 

Jean-Luc MODAT

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-Luc Modat - dans SOCIETE
commenter cet article

commentaires